S’équiper en glace sans se ruiner

Comment faire pour


ESCALADE GLACE

Comme n’importe quoi d’autre, quand tu veux commencer à grimper de la glace, le bill monte assez vite – affreusement vite. Dans le cas de la glace, y’a de quoi faire faillite si tu regardes pas la dépense. C’est sûr que tu pourrais tout louer, mais qu’est-ce tu fais après, hein!? Ben c’est ça, tu peux rien faire de plus… Voilà comment t’équiper pour grimper au cours de tes premières saisons.  

Étape #1

Le stock que t’as déjà (ou devrais avoir)

aller à l’Étape #2

On s’entend, c’est pas la majorité du monde qui font leur début en grimpant de l’eau gelée à -40, avec des mailloches (piolets) pis des claquettes (crampons 😝) dans les pieds. Pour cet article, je considère donc que tu as déjà grimpé dehors quelques fois, et peut-être essayer quelques fois la glace avec un chummy, que t’es au courant de qu’est-ce qu’une moulinette (en anglais appelé toprope ou slingshot), tu sais c’est quoi un relais, comment l’installer sur des arbres et les rudiments de l’assurage d’escalade. Sinon, une série d’articles qui couvrira ces sujets est en préparation!

Les 2-3 premières saisons en glace, tu vas faire principalement de la moulinette, question de t’habituer et développer un 6e sens pour la grimpe hivernale. L’équipement est hautement technique et le prix est proportionnel… Donc cher au point de te décourager. Mais pas icitte, no fucking way, ah! Voilà comment te greyer et qu’il te reste assez d’argent pour te payer une bière à la fin de la semaine du mois 😝.

Étape #2

Les piolets

aller à l’Étape #3

Piolet X-Monster de Grivel

Piolets Nomic de Petzl

De très loin le meilleur rapport qualité prix – les X-Monster de Grivel [voir: MECAmazon]. Quasiment 3 fois moins cher que les autres piolets techniques sur le marché. Ok, ok… quand tu les compares au look, c’est clair que tu te demandes pas pourquoi… y sont laittes en ciboire et y sont bizarres (non mais sérieux, on dirait quasiment que les dudes de Grivel se sont forcés pour qui soient les plus laids possible…), mais ils font ce qu’ils sont supposés faire – accrocher dans la glace, la roche et la tourbe gelée!

Comme l’escalade c’est une game qui se joue toujours à 2 et +, tu peux, pour la première saison, n’acheter seulement qu’une paire de piolets pour ton team! 😉 N.B. Même si ça nous concerne pas ici, j’avais déjà lu une histoire où une cordée s’était lancée dans un multipitch en ayant qu’une seule paire de piolets pour le duo. Le grimpeur de tête descendait les piolets au second… assez fucké mettons – fais pas ça… Ça avait mal tourné l’histoire. Si tu t’en tiens à la moulinette et au single pitch, tout va ben aller anyway!

Étape #3

Les bottes

aller à l’Étape #4

bottesglacemodshadowSans vouloir faire de mauvais jeux de mots, c’est au niveau des pieds que le bas blesse! Le couple bottes&crampons est de loin l’affaire la plus chère la livre… Mais, pour les pieds, il ne faut pas faire de compromis. Tu vas avoir ces bottes là dans les pieds un méchant boutte… Tu vas marcher, grimper, descendre et remarcher avec, et ce à répétition pour plusieurs années. Donc les bottes, c’est important d’y être confo. Prépare-toi mentalement à cracher entre 500-700$ juste pour ça…😕 Les plus populaires sont les Nepal Evo de La Sportiva et/ou les Mont Blanc de Scarpa. Ces deux compagnies sont celles qu’on voit le plus souvent dans notre coin…

Voici ce qui est important pour les bottes.

  • il doit y avoir une palette de talon et d’orteil – pour l’installation de crampon en mode “full automatic“;
  • Gore-Tex – glace = eau / eau = mouillé / mouillé = pied complètement gelé = amputation (blague à moitié 😋);
  • la semelle et la coque doivent être rigides – la semelle ne devrait pas plier et ton pied devrait être très bien supporté au niveau de la cheville en montant sur le mollet (pour éviter de perdre tes ongles à force de taper dans la glace). Pas obliger que la coque soit full rigide comme les Koflach, ça peut être un matériel souple, tant que t’as le pied ben pogné;
  • Points de pressions – il ne faut pas qu’il y ait des inconforts majeurs, ni trop d’espace. AMÈNE TES GROS BAS DE LAINE pour essayer tes bottes.

Tu peux voir le choix de bottes chez MEC, La Cordée, Backcountry, MoosejawThe Mountaineer (Keene Valley, NY, USAAdirondacks) et Eastern Mountain Sports (North Conway, NH, USAWhite Mountains). Magasine les bottes. Regarde le taux de change, les spéciaux en magasin, en ligne et si jamais il y a des bons rabais pas loin des lignes aux States, ben ça vaut peut-être la peine de faire ta première sortie là!

Étape #4

Les crampons

aller à l’Étape #5

Encore une dépense folle… Un autre 250$ minimum qui revole. Si vraiment tu veux étirer la sauce, tu peux n’acheter qu’une seule paire de crampons pour le team la première année de moulinette. Dans ce cas, pour faciliter la transition, il faut que ce soit des crampons full automatic. Donc une broche d’attache en avant (orteil) et un levier d’attache en arrière (talon) – très rapide à installer/retirer et d’où l’importance des palettes de talon et d’orteil sur tes bottes. Fait des marques pour te souvenir des ajustements en longueur, que tu devras régler à chaque échange avec ton partner. Les systèmes semi-automatic ou à sangles avec languettes de caoutchouc sont plutôt pour l’alpinisme et la montagne que l’escalade verticale.  Le best c’est 2 pointes avants dentelées, interchangeables et modifiables pour avoir un crampon mono-pointe. Dans tes premières saisons, tu pourras jouer avec les différentes options mono ou double pointes pour tester la différence.

Voici les compagnies principales qui font des crampons pour la grimpe en glace: Black Diamond (USA), Grivel (Ita), Petzl (Fra), Camp (Ita).

Pour acheter, ce sont encore les mêmes détaillants, soit La Cordée et MEC. Tu peux également jeter un coup d’oeil sur les magasins des States, din coup que ça vaudrait la peine… Eastern Mountain Sport, The Mountaineer, Backcountry, Moosejaw.

J’aime bien les crampons de Black Diamond et Petzl. J’ai eu des Grivel G14 pendant longtemps et ils étaient ben correct aussi. Le shipping de pièces de rechange chez Black Diamond est rapide et efficace. Mais c’est sûrement le cas pour les autres compagnies.

ATTENTION: Si t’as des raquettes à la place des pieds (grands), pense que les crampons sont souvent limités en longueur. Donc porte une attention particulière sur la longueur maximale de l’ajustement. Aussi, une marque de crampon peut mieux fitter avec certaines bottes.  Amène tes bottes pour les essayer et voir le fit – si possible.

Étape #5

Corde, vis & cie

aller à l’Étape #6

Pour la première saison, en moulinette, et disons que t’essais de te mettre ailleurs que direct en-dessous d’où ça pisse, tu peux utiliser une corde Tendon (La Cordée) ben standard… Quoique j’ai ben de la misère à trouver le “spec sheet” sur internet, cette corde offre théoriquement une certaine résistance à l’eau. Elle est minime, mais c’est mieux que ta vieille corde ébouriffée qui absorberait l’humidité de l’air. C’est important d’avoir une corde en bon état. Elle va gelée moins vite. Une fois que la corde a une section gelée, ça devrait être la fin de ta journée (dangereux).

J’achèterais aussi 2 vis à glace (1 x 16cm et 1 x 22cm) [Black Diamond, Petzl, Grivel MEC, La Cordée]  et un boutte de cordelette 7mm (~2m) – minimalement. Premièrement pour te sortir du trouble ou avoir du matériel servant à un rescue. Deuxièmement pour te pratiquer à planter des vis. Et troisièmement pour te pratiquer à faire des V-threads. Express (avec une petit poignée) ou pas pour les vis, c’est pas ben grave pour tes 2 premières saisons. Peut-être acheter la 22cm express  et la 16cm standard. Après quelques sorties, tu vas comprendre le pesant d’or de cette petite merveille de poignée. À la place de t’acheter un petit crochet fancy pour tes V-threads, sort le forgeron en toi et gosse toi-le avec un bout de support (cintre) en broche. J’ai ça depuis plusieurs années…

Un cassssseeee. Il faut que t’aie un casque.

Pour le reste, ben c’est ton équipement standard – harnais, ATC, mousquetons, sangles, …

Étape #6

Le linge / vêtements

aller à la section suivante – Watch out!

BON! Ça va faire les dépenses. C’est sûr, je comprends, t’aimerais ça, toi aussi,  flasher comme les vedettes de grimpe dans les revues. Avoir le même kit que Bear Grylls 😜. Mais je vais te dire un secret… T’as pas besoin de ça pour faire de la moulinette et avoir du gros fun quand même. Pognes-toi une paire de pantalon de pyjama en polar (100% polyester), souvent en vente genre au Wal-Mart / Winners / Costco /… Je niaise pas! Ça fait une super combine chaude. Même chose pour le top. Une grosse veste, chandail, avec capuchon de préférence, en polar / 100% polyester. Ensuite, une petite paire de gants ben standard, plus il y a de grip mieux c’est. Le reste t’as tout ça chez vous, c’est clair. Les pantalons à neige, petit manteau, gros manteau, mitaines ou vieux gants de rechange, tuque, col, … Essaie de rester au sec. Amène-toi un rechange de vêtements de base. Personnellement, je sue comme un cochon, donc ça me prends plusieurs rechanges pour passer une belle journée.

Juste une chose, tu vas le comprendre assez vite. Si tu as une paire de guêtres à laquelle tu tiens plus ou moins, traîne-là, met-là. Les premières sorties sont souvent la scène de coups de crampons dans les jarrets… Watch toé 😝!

iconesattention Watch out!

aller à la section suivante – Ton tour

6 choses à faire attention

Fuck it – je veux juste essayer…”

Si t’as personne dans ton crew qui fait de la glace et que t’es pas sûr pantoute d’aimer ça, à ce moment là, prends une journée dans une école d’escalade pour essayer. Tu peux trouver pleins d’infos pour cette option sur Escalade Quebec et d’autres trucs pour commencer. Tu pourras aussi y trouver une liste des écoles d’escalade.

Le casque – ESS-EN-TIEL. absolument

Comment je pourrais imager ça… aller faire de l’escalade de glace sans casque c’est comme se tenir juste en dessous d’un clown jongleur de faux qui fait du parkinson – à la fin de la journée, il y a de TRÈS fortes chances que tu manges quelque chose en plein gueule. Tu joues littéralement avec ta vie. Il y a toujours – toujours – des morceaux de glace, gros et petits, qui finissent par se décrocher et tomber sur ta tronche de grimpeur, ou pire encore, 30m plus bas, sur la tête de l’assureur. Casque d’escalade, de ski, de kayak, de vélo, au pire un chaudron, n’importe quoi qui amortira minimalement les obus de glace.

Les gens en-dessous

Dans le même ordre d’idée que le casque, pense au monde en bas. Peu importe la grosseur du morceau qui est pour tomber, cri “Glllllaaaaaccccceeeee” haut et fort à chaque fois. Haut et fort!

Installation d’une moulinette

Si tu es habitué de faire des relais et installer des moulinettes en roche, donc l’été, oublie jamais que l’hiver, ben c’est de la glace… ça glisse pas pire 😄 ! Si il y a une bonne patch de neige sur le bord de la paroi de glace, garde toujours en tête ça peut potentiellement se décrocher et t’entraîner avec jusque dans le vide… Donc, mets tes crampons, sécurise toi avec un rappel d’approche et essaie d’être alerte en tout temps.

La corde est gelée…

Si la corde commence à ressembler à des bouttes de manches à balais, y’est temps que tu passes à l’étape suivante (juste en-dessous) et que tu ranges tes piolets. Les cordes gelées ne sont plus dynamiques (dangereux, très.) et passe très mal dans l’ATC.

Boisson chaude et Caribou

Si jamais tu as oublié ton stock  et que t’es pogné en bas, ben y’a rien de grave parce que c’est clair que t’auras pas oublier ton thermos de thé chaud et le Caribou. T’as journée sera un succès quand même, baAH! 😜

Ça prend pas grand chose pour avoir du fun! Dès que tu vas commencer à faire un peu plus de glace, tu vas voir et rencontrer du monde dans les endroits populaires. Ce sera l’occasion de jaser et d’en apprendre un peu plus! C’est comme ça qu’on fait le plus de progrès – en côtoyant du monde plus expérimenté. J’aimerais ben ça que tu laisses un commentaire sur:

  • tes spots de moulinette préférée;
  • des trucs ou astuces pour les vêtements;
  • le petit “plus” qui fait que la journée est plus agréable;

Ta participation est trop importante et plus qu’appréciée!

Team up!


Rejoins deWor et inscris-toi à la liste d’envoi! Tu seras averti des nouveaux articles sur l’escalade, trucs & astuces de grimpe, revue de matos et un paquet d’autres affaires louches. Loin d’être de la cochonnerie de spam😜

YEAH! GO.

Merci!!!

Asteur, envoueille. Sacre le camp deWor! 😜


ESCLADE / COMMENT FAIRE POUR / GLACE

Auteur(s)

Serge
SergeÉcriveux principal
Entre famille, travail, entraînement et plein air, j’essaie de m’inventer du temps libre pour ce projet qui me tient à coeur – deWor. Promouvoir l’activité en plein air, l’accès et la conservation de nos espaces naturels devraient être au coeur de nos discussions de société. Que tu me lises ici est déjà un @$ti d’pas dans la bonne direction 😜. Merci milles fois!

iconesCommentaires Commentaires

2017-02-22T20:25:20+00:00
  • Michel Landry

    Ironiquement… 2 endroits intéressants pour débuter en glace, et avoir des moulinettes faciles à installer: Coaticook (Estrie) et la montagne d’Argent (Laurentides).
    L’ironie: de la glace “artificielle”, de l’eau coulée par intervention humaine sur des murs.
    Le côté cool? Ben justement… un accès facile, tant au bas qu’au haut de la paroi. Des murs de longueur parfaite pour la “moul”. Pas loin du char pour aller se réchauffer les mains, ou remettre les bottes à la fin de la journée. Et des grades variés, du très facile au pas pire dur!
    Tout ce qu’il faut pour donner envie aux gens de vous suivre sur les “vrais” murs ensuite 😉

    Et côté trucs de confort… quelques détails de base:
    – Une couche de base chaude, ça change le monde. Pour vrai.
    – Des bas et des gants chauds, mais pas trop serrés. L’erreur classique des de mettre 2-3-4 (oui, déjà vu!) paires de bas de laine pour avoir plus chaud, mais au final, ça coupe la circulation sanguine, et ça devient vraiment froid. Je préfère un sous-bas mince et 1-2 bas de laine d’épaisseur moyenne, selon la température. Modulable en cas d’eau qui s’infiltre, chaud en masse.
    – Je préfère des grosses mitaines chaudes pour l’assurage, et des petits gants techniques pour la grimpe. Mais ce qui fait la plus grosse différence: Garder ses gants de grimpe DANS le manteau pendant qu’on assure. Doigts chauds pour 2x plus longtemps 😉